Engie : les tarifs d’électricité et de gaz


Avec l’ouverture du marché à la concurrence GDF s’est vu offrir la possibilité de vendre également des accès à l’électricité. C’est pour cette raison que son nom historique de GDF n’était plus exact et nécessitait un réajustement. Dès lors GDF est devenu Engie. Cette entité vend désormais des accès à des énergies, dont nous avons besoin, en favorisant principalement les énergies vertes que sont l’hydraulique, le solaire ou l’éolien pour l’électricité, mais également la biomasse pour le gaz naturel.


En diversifiant ces ressources énergétiques écologiques, il est désormais possible pour Engie d’avoir un impact moindre quant à la production de l’énergie qu’elle vend.


Les tarifs de l’électricité et du gaz sont réglementés chaque année. Pour en savoir plus sur le tarif Engie, consultez cette page.


La réglementation des tarifs du gaz


Infos fournisseur énergie

C’est la commission de régulation de l’énergie (CRE) qui décide d’imposer des baisses ou des hausses des tarifs de l’énergie. Le tarif du gaz au premier semestre 2017 était entre 65 et 67 euros /MWh. Ce tarif, réglementé, est ajusté chaque mois par la commission et il est donc susceptible d’être modifié.


C’est pour pallier à cette inconnue qu’il existe des offres d’abonnement à tarification bloquée durant plusieurs années. Certaines proposent néanmoins de revoir à la baisse le prix du MWh si jamais la commission venait à faire baisser ces prix.


La réglementation des tarifs de l’électricité


Les tarifs de l’électricité sont également soumis à la réglementation de l’État et ils permettent de dégager des profits plus importants lorsque les besoins des centrales nucléaires qui couvrent 75% de nos besoins nécessitent des investissements.


Les fournisseurs alternatifs ne sont pas soumis aux tarifs réglementés, ils proposent donc souvent des prix plus attractifs que les opérateurs historiques. Il convient donc de comparer les offres avant de signer un contrat d’abonnement.